Petit Georges

Cette maison, aussi loin que je puisse m’en rappeler, je l’ai toujours connue ainsi.
Nous dirons donc qu’elle est abandonnée depuis une vingtaine d’années. Oui, je n’ai que vingt ans.
Soit !

Me l’imaginant totalement vide et ruinée, quelle ne fût pas ma surprise d’y découvrir encore quelques traces de vie, une belle collection de lustres désuets ainsi qu’une espèce d'arbre jusqu'à aujourd'hui inconnue.
Maison de lilliputien, il faut quasiment se baisser à chaque passage de porte. L’avantage est que si l’on traverse un plancher vermoulu, l’atterrissage ne sera pas trop brutal.

Bref, une (très) petite découverte bien sympa.
Une nouvelle visite près d’un an plus tard et rien n’a changé. Fait suffisamment rare de nos jours pour être signalé...

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

Hauteur libre : 1m40.

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

Un exemplaire très rare d’un cornicharbre.

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

Pour finir, la collection de lustres bien kitch tant attendue.

Petit Georges

 

Petit Georges

 

Petit Georges

Ceci n’est pas la bonne sortie.

7

avril 2013

Retour