L'Eau d'Heure

Première excursion de l’année.
Incursion cette fois dans la Botte du Hainaut, à cheval sur la frontière Hainaut-Namur.
Région peu peuplée, grands espaces, on y respire fort bien.

Description du site trouvée sur Wikipédia :

Ce vaste ensemble, composé de cinq lacs de retenue, constitue le plus important plan d'eau artificiel de Belgique : le site a une superficie totale de quelque 1 800 hectares - dont plus de 600 hectares de plans d'eau, 600 hectares de forêts et 600 hectares de prairies. Il s'étend sur les communes de Cerfontaine (province de Namur) et Froidchapelle (Hainaut).
Deux grands barrages ont été aménagés dans les années 1970 : celui de l'Eau d'Heure et de celui de la Plate Taille, qui est équipé d'une centrale hydro-électrique de pompage-turbinage (comme à Coo). La variation quotidienne et saisonnière du niveau de l'eau a une influence non négligeable sur les écosystèmes de ces plans d'eau. Il y a également trois pré-barrages aux lieux-dits : Féronval, Ry-Jaune et Falemprise.
Depuis sa conception entre 1971 et 1978, le cadre exceptionnel de ce site verdoyant à trente-deux kilomètres au sud de Charleroi, invite à la promenade : une centaine de kilomètres de sentiers longe quelque 70 km de rives, et le vaste plan d'eau de la Plate Taille, d'une superficie de 351 hectares, permet la pratique de divers sports nautiques. Un village de vacances créé dans les années 2000, a largement contribué à développer le tourisme de séjour.
Le barrage de la Plate Taille est le plus important barrage de Belgique. De type poids, il possède une longueur de crête de 790 m. La retenue, d'une superficie de 351 ha, a une capacité de 68,4 millions de m3 ; elle est réservée à la voile, la planche à voile et la plongée sous-marine.

Cette année, nous pouvons dire que l’hiver ne s’est pas montré discret, comme ce fût trop souvent le cas ces dernières décennies. Les températures polaires, de la neige en veux-tu en voilà et les paysages - auxquels on était plus habitués - qui vont avec.
C’est pour cela que j’ai décidé de m’y rendre.

L'Eau d'Heure

La roche et les mousses sous la neige. Inutile de dire qu’il fait un froid de canard !

L'Eau d'Heure

Le lac gelé du Ry Jaune. Après le barrage (invisible ici), il se jette dans le lac de l’Eau d’Heure.

L'Eau d'Heure

Bien que de belle taille, il est le plus petit du complexe.

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Arrivée au relais de Falenprise. Equipé d’un complexe sportif, pleine de jeux, restaurant, plage de sable fin, c’est un attrape-touriste implacable. Endroit bien évidement désert en cette saison.

L'Eau d'Heure

La plaine de jeux où les cris des enfants est remplacée par le silence. Parfois, un oiseau vient troubler le calme de l’endroit.

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Monotonie des couleurs de l’hiver.

L'Eau d'Heure

Le lac de la Plate-Taille. A noter qu’il est le seul à ne pas être gelé.

L'Eau d'Heure

La crête du barrage.

L'Eau d'Heure

Une tente avec des arbres à l’intérieur. Logique, n’est-ce pas ?

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Bienvenue dans le domaine des sports nautiques : voile, jet-ski, plongée, etc.

L'Eau d'Heure

La tour du barrage de la Plate-Taille. Haute de 100 mètres, on trouve à son sommet un intéressant point-de-vue.

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

La tour et la passerelle. Comme partout, des relais GSM ont été installés ici. Comme souvent en Wallonie, le site donne une impression de négligence : rouille, fenêtres cassées, détériorations diverses, etc. Dommage...

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

La base du barrage, avec le canal de décharge (utilisé en cas de crue).

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

En aval du barrage. Plus de 600 hectares de forêts, une ligne de chemin de fer et quelques hameaux ont été engloutis par la construction des barrages.

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Le belvédère abandonné du barrage de l’Eau d’Heure. A voir, même ici on retrouve des crétins qui n’ont pour but que de tout saccager.

L'Eau d'Heure

Vue depuis le belvédère. Le plancher fléchissait sous mes pas, je ne m’y suis pas attardé...

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Imposant déversoir vers la rivière de l’Eau d’Heure.

L'Eau d'Heure

La tour du lac. A l’intérieur, plusieurs équipements poussiéreux de grande taille.

L'Eau d'Heure

Le lac de l’Eau d’Heure.

L'Eau d'Heure

 

L'Eau d'Heure

Dernière vue sur le belvédère vandalisé. Allez, on rentre au chaud. La crève me guette...

10

janvier 2010

Retour