Home Sweet Home I

Après l’asile, direction un ancien sanatorium sur le point de disparaitre.
On affronte ici un véritable monstre de béton : étalant son dédale sur six étages, il fut édifié dans les années cinquante.
Perdant sa fonction de sanatorium, il sera sans affectation pendant une courte période avant de rouvrir comme maison de repos. Devant subir une solide cure de rajeunissement, ses propriétaires ont préféré le remplacer par un nouveau complexe hideux, comme sorti de l’imagination malade d’un gosse de trois ans. Le vénérable sanatorium devrait succomber à la boule de démolition dans peu de temps.

Abandonné depuis seulement juillet 2010, le temps et les visiteurs peu scrupuleux y ont pourtant déjà fait pas mal de ravages. Des vitres cassées au mobilier détruit, les voleurs de métal y ont déjà fait leurs emplettes.
Heureusement, lors de notre excursion, nous avons rencontré de toutes autres personnes : venant des Pays-Bas, ils étaient là aussi pour visiter ce lieu bien connu dans le monde de l’exploration urbaine.

Une fois à l’intérieur, la similitude entre les étages, les multiples couloirs et escaliers nous ont vite fait perdre tout sens de l’orientation. Seul des détails incongrus, comme un piano ou une paire de pantoufles nous ont permis de nous repérer dans la bâtisse. Un vrai plaisir !
Par contre, le fait de déambuler dans ce qui fût la probable dernière chambre de personnes âgées me donna un sentiment mitigé. Sentiment renforcé lorsque que nous sommes entrés dans la morgue.
En quelque sorte, ce fût la visite du mouroir en train de mourir. Ironique, non ?

Une nouvelle visite sera effectuée en février 2013.

Home Sweet Home I

Maison de repos au repos.

Home Sweet Home I

L’aspect de la plupart des couloirs.

Home Sweet Home I

Uniformité des chambres. Seules les dégradations varient.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Fenêtre sur cour.

Home Sweet Home I

La chambre de feu.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Salle de bain intacte.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

En plusieurs endroits, des salles sous eau. Les fenêtres brisées et les tuyaux percés font tout doucement couler le navire.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Au troisième top, il sera 14h09... pour toujours...

Home Sweet Home I

Sur la terrasse du bon air.

Home Sweet Home I

La vue apaisante de la forêt.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Escalier blanc...

Home Sweet Home I

... escalier bleu.

Home Sweet Home I

Mise en scène.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Pour peu, on ressent presque la présence des anciens pensionnaires.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Les bagages sont prêts pour l’ultime voyage.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Rideaux sur le sanatorium.

Home Sweet Home I

La machine infernale.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

L’horloge à remonter le temps.

Home Sweet Home I

Alone in the dark.

Home Sweet Home I

Retour à la lumière aveuglante.

Home Sweet Home I

Les archives. La pièce étant inondée, elles sont définitivement perdues.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Celles-ci sont à l’abri dans une armoire.

Home Sweet Home I

Sortie de secours sans issue.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Un exemple flagrant de la mauvaise utilisation d’un fauteuil.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

La cheminée narguant le minable nouveau complexe.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Le piano oublié.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

La morgue.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Le théâtre.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

Le réfectoire.

Home Sweet Home I

Les cuisines.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

RTT old school !

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

De l’autre côté de la rue, les voisins ne se souciant pas de l’avenir du sanatorium.

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

 

Home Sweet Home I

L’entrée du parc. Au revoir.

3

décembre 2012

Retour
2ème partie