Dadipark

Apparemment, les habitants du coin aiment se balader dans cet ancien parc d’attraction.
Pensant que j’allais être seul dans la jungle, j’allais vite déchanter. Mais les locaux n’étaient pas intrigués par ma présence.

Doyen des parcs d’attraction en Belgique, Dadipark a ouvert ses portes en 1949. Loin des standards des parcs d’attractions actuels, le petit parc ne proposait que des attractions simples comme des balançoires, des toboggans, des ponts de singe, etc. Pour les sensations fortes, il fallait aller voir ailleurs. Peu importe, pour un gosse, ce lieu était plus qu’agréable.
Malheureusement, un accident fatal eu lieu en 2000 : un enfant perdra la vie à cause des normes de sécurité pas vraiment respectées. Fermé depuis 2003, la nature y a repris ses droits. Si l’on entend encore des cris d’enfants, ceux-ci ne viennent plus que de l’école voisine...

Fermeture définitive en juillet 2012 pour cause de démolition.

Dadipark

Le gros des dégradations n’a eu lieu qu’à l’intérieur des bâtiments.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Un skatepark improvisé.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Le bateau à bascule : il fonction toujours (oui, je l’ai testé).

Dadipark

L’attraction coupable.

Dadipark

 

Dadipark

La première buvette.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Les auto-scooters.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Une relique.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Le grand pont suspendu.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Le logo du parc a disparu du grand toboggan.

Dadipark

La seconde buvette. Le tarzan-poubelle a disparu

Dadipark

 

Dadipark

Les vestiges du train qui ceinturait le parc.

Dadipark

Le karting.

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

 

Dadipark

Adieu.

25

mai 2012

Retour