Saint-Hadelin

Erigée au XIe siècle par les disciples de Saint-Hadelin-de-Celles, cette imposante collégiale est l’un des meilleurs exemples de l’architecture romane.
Parfaitement conservée, l’église est indissociable de l’ermitage perché quelques dizaines de mètres plus haut.

A l’intérieur, outre la fraicheur plus que bienvenue, une crypte du IXe siècle et du mobilier s’étalant du XIIe jusqu’au XIXe siècle.
Bref, un rafraichissant retour dans l’Histoire en cette belle journée de juin.

Saint-Hadelin

L’intérieur tout en simplicité, caractéristique du premier âge roman.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

La chapelle comtale.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

Un gisant datant du XIIe siècle.

Saint-Hadelin

Sous la tour, les fonds baptismaux, du XIIIe siècle.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

La crypte du IXe siècle.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

La tour avait une vocation défensive, d’où son aspect imposant.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

Tout proche de l’église, le chemin menant à l’ermitage.

Saint-Hadelin

Une restauration un peu trop appuyée a fait disparaitre à tout jamais la signification de ces stèles.

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

 

Saint-Hadelin

Saint-Hadelin veillant sur son village depuis plus de 1300 ans. Bye bye !

10

juin 2012

Retour


Commentaires • Comments

Pas encore de commentaire.
No comment yet.

1000