Usine BV

Encore active il y a une quinzaine d’années, l’usine BV aurait dû être de l’histoire ancienne depuis 2007. La démolition avançait, le cœur de l’usine ainsi que les bureaux avaient déjà été réduit en poussières.
Puis, subitement, les travaux s’arrêtent. Laissant sur place des bâtiments à moitié éventrés, les démolisseurs semblent avoir oublié ce lieu. Et c’est tant mieux.

Des volumes assez vides et dégradés, tout a été pillé, tagué, brûlé. Les sous-sols restent, malgré tout, quelque peu intéressants.
Ouvert à tous vents, l’ancienne fabrique est dangereuse : les trous dans le sol ne sont pas forcément visibles vu la brousse et les toitures ne sont plus vraiment des toitures...

Usine BV

Avant 2007, nous étions ici à l’intérieur.

Usine BV

Quelques rares vestiges encore en place.

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

Piscine improvisée.

Usine BV

 

Usine BV

L’invasion verte.

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

De façon surprenante, le chauffage est encore là.

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

La toiture volante.

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

Effondrement consécutif à la démolition.

Usine BV

Réflexion...

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

 

Usine BV

Bye bye.

13

juillet 2012

Retour