Grand Hôtel R

Plus de deux mois sans urbex, il était grand temps que je m’y remette.
C’est donc en compagnie d’Eluna et de Max que je reprends mes bonnes vieilles habitudes, à savoir entrer dans un vieux brol en manque d’équilibre et en me faisant une belle frayeur.

Ayant oublié son heure de gloire depuis bien longtemps, le Grand Hôtel R se meure lentement.
Ne nous faisons pas d’illusion, cet ancien palace du XIXe siècle est condamné. S’étant grandement dégradé en une petite année, l’hôtel est désormais un réel danger : les étages supérieurs ne sont plus visitables, l’arrière s’est effondré et une inquiétante fissure court tout au long du grand escalier.
Bref, si vous reconnaissez l’endroit, n’y allez pas !

Et pourtant...
Qu’il a dû être bien agréable de loger ici. On peut encore imaginer sa vaste salle de réception résonner de la foule venue prendre un bol d’air frais. On peut encore presque voir le personnel changer les draps dans les chambres ou s’activant derrière les fourneaux.
Soudain, on revient en 2012. Et l’on prend conscience qu’il grand temps de partir d’ici.

Grand Hôtel R

La salle de réception et son sol manquant.

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

La musique adoucit les mœurs, paraît-il...

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

La salle à la verrière.

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

Les cuisines.

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

Au premier étage.

Grand Hôtel R

Vers le deuxième étage. Après, le vieil hôtel gardera ses secrets.

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

Vers l’aile annexe. En phase terminale.

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

« Que le ciel me tombe sur la tête ! » Suffit de demander...

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

 

Grand Hôtel R

Adieu...

28

octobre 2012

Retour