Menu

Dust Village

A l’instar de Doel ou d’autres petites bourgades, Dust Village a été sacrifié sur l’autel du dieu pognon.
Chassés par les industriels, les villageois n’auraient de toute façon eu aucun autre choix que de partir. Véritablement envahis par la poussière, les rares bâtiments survivants se révèlent inhabitables. Seul un petit ruisseau coulant au fond du jardin rappelle qu’autrefois, la vie devait être bien paisible ici.

Se cachant au milieu de l’industrie lourde, une chapelle et une vaste maison attendent de s’effondrer sous les tonnes de poussières accumulées depuis une décennie.

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

Vestiges d’un four artisanal.

Dust Village

Madame a oublié son sac. Définitivement.

Dust Village

Saint-Latex, priez pour nous.

Dust Village

 

Dust Village

Muette à jamais.

Dust Village

 

Dust Village

La chapelle, dédiée à Saint-Brol.

Dust Village

Dieu est en travaux...

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

Nouveau modèle d’hosties.

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

Les restes du clocher pendouillent dangereusement au-dessus de la tribune.

Dust Village

 

Dust Village

 

Dust Village

La vue qu’avaient les villageois.

Dust Village

Mais ça, c’était avant. Adieu.

14

avril 2013

Retour