Menu

Cooling Tower 18

Extérieurement, les formes rectilignes de la tour de refroidissement trahissent son grand âge, les plus récentes ayant en général une forme parabolique. Autre indice de la vieillesse de l'installation, toute l'infrastructure interne est en bois.
Par contre, la présence d'une maisonnette n'est pas normal. Y avait pas un type qui squattait à l'intérieur pour prendre la température de l'eau !

Pour rappel, il ne faut jamais tenter d'entrer dans une tour de refroidissement d'un site actif (quel qu'il soit) : les graves problèmes de santé (légionellose), voire la mort par étouffement, sont assurés si l'on veut absolument y tenter le diable.
Les tours visitées sont inactives depuis plus de 10 ans, les risques sont donc bien plus faibles, même si elles restent des foyers à saloperies.

Cooling Tower 18

La cabane au fond du jardin ♪♫♪♫♪♫

Cooling Tower 18

Le chemin de ronde carré.

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

L’eau chaude arrivait dans ces canaux et était évacuée par les sprinklers sous ceux-ci.

Cooling Tower 18

L’intérieur d’un des innombrables canaux.

Cooling Tower 18

La chute des gouttes d’eau était ralentie par les lamelles de bois.
En ralentissant la chute de l’eau, celle-ci avait plus de temps pour refroidir avant d’atteindre le fond de la tour.

Cooling Tower 18

Plus il y a de lamelles, plus le refroidissement est efficace.
Ici, nous sommes au fond de la tour.

Cooling Tower 18

Toute la structure montrée précédemment repose sur ces piliers en béton.

Cooling Tower 18

En fin de cycle, l’eau est évacuée par ce canal et retourne, soit à l’usine qui a produit l’eau chaude, soit dans une rivière.

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

C’est « petit » mais c’est beau.

Cooling Tower 18

 

Cooling Tower 18

Pendant combien de temps restera-t-elle encore debout ?

18

juillet 2013

Retour