Blue Christ Church

Une fois n'est pas coutume, jouons au détective !
L'affaire qui nous occupe en ce jour est une église abandonnée. Devenant un thème récurent au rythme toujours plus rapide des abandons des lieux de culte, les églises m'ont toujours intéressé. Mais l'édifice d'aujourd'hui recèle un mystère bien... mystérieux. Raison de plus pour enquêter.

Tout d'abord, plantons le décor.
Nous avons ici une église bâtie au XIXe siècle en style néo-gothique. Présentant une nef de cinq travées et bordée de deux collatéraux, d'un transept et d'un chœur fermé par un chevet polygonal, l'édifice est vaste et lumineux. Se dressant au sein d'un quartier populeux, l'église se voit de loin et présente un visage extérieur encore fort alerte.
Une fois le seuil franchi, nous y voyons encore quelques meubles liturgiques et les traditionnels cadavres de pigeons. Jusque là, rien de bien étrange. Mais à y regarder de plus près, quelqu'chose m'intrigue...

Des travaux ont eu lieu ici. En effet, la majorité des décors sculptés des murs ont disparu. Non pas par dégradation naturelle ou par vandalisme, puisque les endroits dépouillés des stucs sont nets, propres, cela ressemble trop à un travail méthodique. De plus, il y a peu de gravats au sol.
Pourquoi donc avoir arrêté le travail subitement et sans l'avoir achevé ? Voilà la clef de l'énigme !
Quelques archives trouvées sur le net racontent que l'église devait subir une rénovation pour être reconvertie, cela aurait évité la démolition pure et simple. Pourtant, le chantier est au point mort depuis des années et rien ne semble indiquer une reprise prochaine des travaux.
Subitement, je lève les yeux et vois le trou béant dans la voûte de la grande nef. Là, il s'agit bien d'un effondrement et non d'un démontage. Serait-ce cet accident qui aurait causé la désertion des ouvriers ? Probablement. En tous cas, plus personne n'est là pour témoigner.
Nous avons donc maintenant la réponse à cette palpitante énigme. Je suis génial !
Les événements passés sont connus, le présent également. Reste à définir l'avenir de l'église... Et là, le pessimisme peut être de rigueur.

Blue Christ Church

Une chaise oubliée : nous sommes bien dans un lieu abandonné.

Blue Christ Church

Les bancs sagement alignés.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Quelqu’chose ne va pas ici. Mais quoi ?

Blue Christ Church

Tout semble pourtant normal.

Blue Christ Church

Contraste entre un mur encore garni de sa décoration et les autres murs complètement nus.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Des voûtes quadripartites classiques réalisées en lambris.
Visiblement, les maux de l’église proviennent de là.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Le transept sud...

Blue Christ Church

... et le nord.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Le maître-autel toujours intact et magnifique.

Blue Christ Church

Des stalles dans une simple église paroissiale ? Celles-ci sont généralement réservées aux collégiales et aux cathédrales.

Blue Christ Church

La chaire de vérité.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Vestige de la décoration en stuc.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

L’orgue, apparemment en bon état de conservation.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

A noter que tous les vitraux ont été remplacés par du verre blanc.

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Le chevet.

Blue Christ Church

Au fait, pourquoi Blue Christ Church ? Parce que...

Blue Christ Church

 

Blue Christ Church

Nous pouvons quitter les lieux après avoir résolu le mystère...

3

mai 2015

Retour


Commentaires • Comments

Pas encore de commentaire.
No comment yet.

1000