Kazerne KK

Lorsque la Belgique occupait militairement l'Allemagne entre 1946 et 2002, il fallait inévitablement des casernes pour abriter les militaires. Ainsi pendant plus de 50 ans, toute une série de bases militaires et casernes quadrillaient un territoire de 250 km de long sur 60 de large.
Au début de l'occupation, on compta jusque 40.000 militaires belges en Allemagne. Au fil du temps, les familles de ces militaires les rejoignaient et grossissaient encore le nombre d'« expatriés ». Au début des années 90, il en restait encore 25.000. Ce territoire possédait son propre code postal (4090) et était attaché à la Province de Liège.

Forces Belges en Allemagne / Belgische Strijdkrachten in Duitsland

Blason des Forces Belges en Allemagne /
Belgische Strijdkrachten in Duitsland

La caserne visitée date en grande partie des années 70. Un peu plus de 20 ans plus tard, elle sera désertée. Depuis, plus rien.
Jouant un rôle important durant la Guerre Froide, elle sera bien évidemment totalement vidée de son matériel militaire. Ne sera laissé sur place qu'un grand ensemble de bâtiments vides, un cinéma, un imposant pylône de communication et un vaste domaine boisé. Le tout à l'abandon, bien entendu.

9

octobre 2015

Retour

Kazerne KK

L’aspect de la plupart des bâtiments : vide et en assez bon état.

Kazerne KK

Les cuisines du mess.

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

Un ancien bowling.

Kazerne KK

 

Kazerne KK

La salle de projection du cinéma.

Kazerne KK

Le cinéma, un peu délabré.

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

Le nombre 23 !!

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

Le pylône de communication, qui a perdu ses paraboles et antennes il y a déjà bien longtemps.

Kazerne KK

Ascension impossible.

Kazerne KK

 

Kazerne KK

 

Kazerne KK

Rompez !