Waterworks

Pourquoi se casser la tête pour savoir comment accéder à un spot quand la solution trône fièrement face à vous ? Disons que cela fait le charme de l'exploration urbaine.
Dans ce petit monde, accéder à un lieu par une porte ouverte n'est pas la chose la plus logique. Ainsi, nous avons pris l'habitude d'escalader murs et barrières, d'entrer par des chatières ou encore de ramper dans des souterrains bien dégeux. Une porte ouverte n'existe tout simplement plus dans notre esprit.
Pourtant, ici, ce fût le cas. Rassurez-vous, ladite porte a été depuis refermée plus que solidement et cet accès d'une simplicité scandaleuse n'a duré que quelques heures. Une fois n'est pas coutume, nous étions au bon endroit au bon moment.

Concernant le spot en lui-même, la visite fut courte (il n'y qu'une salle accessible) mais agréable.
Tout en béton, le bâtiment est d'un beau volume. Un pont roulant complètement rouillé trône encore fièrement au-dessus d'un système archaïque de vannes et l'on devine à quoi servait cette infrastructure d'un autre âge.

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

 

Waterworks

Das Ende.

18

octobre 2015

Retour