Manoir à la Verrière

Grand classique de l'exploration urbaine, le Manoir à la Verrière est assurément dans mon Top 5 des plus beaux lieux visités. Comme à mon habitude, je ne regarde presque pas les photos de mes prédécesseurs afin de ménager un minimum de suspense. Dans le cas de la Verrière (également aussi connu sous le nom de Manoir au Puits de Lumière), la telle abondance de photos m'obligeait pourtant à déjà connaitre le lieu en grande partie.
Malgré cela, en débarquant sur place, je suis resté bouche bée devant la beauté du château et son ambiance unique.

S'étirant sur trois étages (sans compter les caves, non visitées, et les combes), une intense lumière naturelle inonde la partie centrale de la bâtisse. En effet, le bien nommé puits de lumière traverse de haut en bas le manoir et évite ainsi que les espaces centraux ne soient dans l'obscurité.
A côté de cet ingénieux procédé, l'excellent état de conservation du lieu est aussi interpellant, malgré les visites se succédant à un rythme effréné depuis des années. A ce sujet, des déprédations sont tout de même à déplorées : quelques tags bien débiles, de la peinture sur les murs et, surtout, le bris du miroir qui ornait autrefois la grande salle du rez-de-chaussée.

Délaissé depuis les années 80, la Manoir à la Verrière a été vidé de son mobilier. Il reste cependant la plupart des objets difficilement déplaçables. On note ainsi une belle collection de salles de bain, une vieille cuisinière, un poêle, un ascenseur et le célèbre tapis rouge.

Manoir à la Verrière

On commence par les nombreuses salles de bain intactes.
Tout est encore en place, un miracle.

Manoir à la Verrière

Ici, la numéro 1.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Ensuite, la 2, ma préférée.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Continuons avec la numéro 3.

Manoir à la Verrière

Et enfin, un lavabo isolé.

Manoir à la Verrière

Passons ensuite à la cuisine, bien d’époque.

Manoir à la Verrière

Un antique évier en pierre.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Le dernier poêle encore en place.

Manoir à la Verrière

Les autres pièces sont vides, mise à part un objet qui traine de temps à autre.

Manoir à la Verrière

Cette structure devait probablement accueillir des vitraux.

Manoir à la Verrière

Au deuxième étage, le niveau le moins décoré.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Le fameux puits de lumière, dans les combles.
Ses murs blancs réfléchissent la lumière vers les étages inférieurs. Simple mais efficace.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Le garde-corps au premier étage.

Manoir à la Verrière

Les commentaires sont désormais inutiles.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

L’entrée principale.
A l’époque de sa splendeur, le château devait immanquablement impressionner ses visiteurs. C’est encore le cas aujorud’hui.

Manoir à la Verrière

 

Manoir à la Verrière

Je ne m’en lasse pas.

Manoir à la Verrière

Le genre de lieu où je reviendrai avec grand plaisir.
Bye bye.

30

octobre 2015

Retour