Eglise du Christ-Roi I

Ma première expérience d’escalade d’échafaudage me restera en mémoire.
Faisant fi de mon vertige, j’appréhende néanmoins de monter sur cette structure métallique d’apparence si fragile.
Mais une fois au sommet, on oublie rapidement que l’on se balade à près de quarante mètres de haut.

Cette église, dédiée au Christ-Roi, a été bâtie en un temps record de 11 mois, en 1936. Pour un édifice de cette taille, l’exploit est à souligner.
Première église de Belgique construite entièrement en béton armé, elle offre de beaux volumes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Elle aura l’honneur d’être inaugurée par le Roi Léopold III, à la veille de la seconde guerre mondiale.

Pour terminer, un tout grand merci à Monsieur Jean Renard, président de la fabrique d’église.
Connaissant son église dans les moindres recoins, il n’a pas compté son temps à tout m’expliquer en détail.
Une seconde visite aura bientôt lieu à l’intérieur du monument.

Eglise du Christ-Roi I

La tour de l’église. Haute de 43 mètres, sa structure interne est en béton armé.

Eglise du Christ-Roi I

Elle ne se situe pas dans le prolongement de la nef, mais sur le côté de celle-ci.

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

La structure semble ne pas connaitre de fin.

Eglise du Christ-Roi I

Au sommet du pignon de la nef, un christ en cuivre.

Eglise du Christ-Roi I

Le sommet de la tour, juste sous la corniche. Les briques recouvrent le béton armé, dont les parties visibles (à gauche) ont été rénovées.

Eglise du Christ-Roi I

Un coin de la flèche. Les ardoises ont été taillées d’une forme bien particulière.

Eglise du Christ-Roi I

Sur la corniche. Je n’ai pas osé monter plus haut. Dommage...

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

L’échafaudage recouvrant la flèche. La croix et la girouette viennent juste d’être remises en place.

Eglise du Christ-Roi I

Au moindre pas, toute cette structure bouge. Le vent n’arrangeant rien à l’affaire...

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

Quatre personnes et dix jours ont été nécessaires pour le monter.

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

A l’intérieur de la tour, par les ouïes. La structure en béton est décelable dans l’obscurité.

Eglise du Christ-Roi I

La forme toute particulière des abat-sons, en feuille de zinc.

Eglise du Christ-Roi I

Vue plongeante. Ici et là, on découvre des impacts de balles, vestiges du dernier conflit mondial.

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

Vers Luingne. Sur la droite se trouve Courtrai.

Eglise du Christ-Roi I

Herseaux-Place, et derrière, Mouscron.

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

Au centre, l’église de Dottignies. Sur sa gauche, on devine la centrale électrique de Ruien.

Eglise du Christ-Roi I

Le mont Saint-Aubert. Tournai, et sa cathédrale, sont invisibles à cause d’une légère brume. Au centre de l’image, les ruines de l’ancien Collège De La Salle.

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

 

Eglise du Christ-Roi I

La suite au prochain numéro !

21

mai 2010

Retour
2ème partie