Château Cinderella

16
mars 2020

Thierry J. est un connard.
A l’instar d’un Scott U., ce brave type se dit être artiste. Ces deux personnages nocifs (que je ne nommerai pas entièrement, histoire de ne pas leur faire de pub) ont en commun de vandaliser les lieux abandonnés, en appliquant leur nom à la bombe de peinture partout où ils passent. Et puis c’est tout. Ça, artiste ? Non, nuisible plutôt.
Le terme « artiste » est de nos jours trop souvent galvaudé. A peine un type accroche une banane dans un cadre et tout le monde le déclare « artiste ». Un peu comme les architectes contemporains qui ne sont plus capables que de pondre des cubes gris en béton (ou métal, un peu de variété tout de même) interchangeables et niant les spécificités locales. Si c’est ça l’évolution de l’art, tous les vrais artistes du passé doivent se retourner dans leur tombe...

La visite d’aujourd’hui nous emmène dans un vaste château du XIXe siècle aménagé en hôtel-restaurant. Je passerai sous silence son histoire sordide.
Le moins que l’on puisse dire est que ce beau château a bien morflé, mais presque uniquement au rez-de-chaussée. Les connards ne semblent pas avoir le courage de monter quelques escaliers et c’est tant mieux. Ainsi donc, en bas, on ne retrouve que quelques murs presque vierges de toute dégradation volontaire. A l’étage, c’est mieux mais pas top.
Ceci dit, ce fût une visite agréable en compagnie de D-Kryptage Urbain & Kaptage.

Château Cinderella

Donnez-vous la peine d’entrer.

Château Cinderella

Un mur vierge et propre ! Ça sera quasi le seul...

Château Cinderella

Outre les graffitis, le lieu a aussi été totalement vidé de son mobilier.

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Une pièce oubliée.

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Quelques problèmes d’humidité mais rien d’alarmant.

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Le salon principal. A droite, on remarquera la merde de notre ami Thierry J.

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Récidive ici. C’est ainsi dans chaque pièce du rez-de-chaussée. Très imaginatif, n’est-ce-pas.

Château Cinderella

 

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Un avenir incertain...

Château Cinderella

 

Château Cinderella

Au revoir.



Commentaires • Comments

Pas encore de commentaire.
No comment yet.

2500