FAQ

Parce qu'il faut aider les simples d'esprit, voici les célèbres FAQ, ou Frequently Asked Questions. Ou encore QFP ou Questions Fréquemment Posées...
Non, FAQ est mieux. Et puis, on peut faire des jeux de mots comme « FAQ you ! ».

img > Josh Josh | Webmaster
In English
Publié le 7 juin 2021

Table des matières


FAQ pour les gens normaux

Bienvenue sur la page des questions existentielles que vous vous posez. Comme j’aime aider mon prochain (hum...), j’ai créé cette page rien que pour vous.
J’apporte la réponse à certaines de ces questions ailleurs sur ce site web, mais pour vous faciliter la tâche, je les regroupe toutes ici.
Allez-y, lisez !


Qu'est-ce que l'urbex ou l'exploration urbaine ?

L’exploration urbaine ou urbex, est une activité consistant à visiter des lieux, abandonnés ou non, en général interdits d'accès, ou tout du moins cachés ou difficiles d'accès.
« Tourisme » d'un nouveau genre, cette activité est malheureusement en plein boum depuis quelques années. La médiatisation et l’effet de mode sont en train de transformer cette passion confidentielle en hobby du dimanche pour le tout-venant. Et forcément avec les dérives associées : vols, dégradations volontaires, tags, incendies, des spots noirs de monde, préjugés négatifs sur la discipline, etc.
A l’image de notre belle société, l’exploration urbaine est gangrenée par les mêmes maux, à savoir un esprit de compétition malsain, l’absence de respect (tant pour les lieux visités que pour les autres urbexeurs) ou encore une soif de reconnaissance qui entraine les deux points précédents.

Plus d’infos ici.

 
Comment trouvez-vous les endroits abandonnés ?

Lisez cet article, j'espère que cela vous aidera.

 
Que pensez-vous des autres urbexeurs ?

Dois-je vraiment répondre ? Je risque d’être insultant.
Plus sérieusement, à part une petite minorité pour qui j’ai énormément de respect, je n’ai pas beaucoup d’égard pour les autres explorateurs. Non pas à cause d’un sentiment de supériorité (même si ça serait justifié) mais plus par les agissements de ceux-ci. Plus ils sont jeunes, plus ils sont cons et irréfléchis. Quant à ceux qui avoisinent la trentaine, là c’est l’irrespect et un gros problème d’éducation qui priment.
Pour me forger ces opinions certes une peu tranchées, rien de tel que de lire les réseaux sociaux ou de voir les agissements de certains sur le terrain.

 
Qui est la personne derrière WorldofJosh.be ?

Josh est né en l’an de grâce 1978 et offre depuis à la piteuse ville de Mouscron une présence enfin honorable. Il a un travail qui ne vous intéresse pas, mais qui lui permet de pouvoir pratiquer régulièrement l’urbex. Ou quand il en a envie.

Pour plus d’infos sur ses débuts en urbex, lisez cette page.

 
Qui a pris les photos ?

Josh.
D'autres questions stupides ?

 
Quel est le sens de la vie ?

42.

 
Avez-vous une chaîne YouTube™ ?

Oui.
Mais vous n’y trouverez aucune vidéo. Cette chaîne a été créée « au cas où ».

 
Puis-je vous contacter ?

Oui.
N'hésitez pas à m'envoyer un e-mail. Vous pouvez me contacter ici.
Ou laissez un commentaire sur les pages de ce site web.
Ou contactez-moi via les réseaux sociaux. Tous les liens se trouvent sur Linktree™ :
Linktree WorldofJosh.be
Toutefois, il est vain de me demander des localisations.

 
Aimez-vous les réseaux sociaux ?

Non.
Mais ils me sont nécessaires pour imposer mon site web au monde entier.
J’utilise notamment ceux-ci :
Instagram WorldofJosh.be  Facebook WorldofJosh.be

 
Partagez-vous ou échangez-vous des localisations ?

Oui, mais pas avec vous.
Afin de protéger les lieux, je ne partage ni n'échange qu’avec des personnes que je connais réellement. Aujourd'hui, les lieux sont échangés, échangés, partagés et même vendus. Il semble que la véritable essence de « l’exploration » semble avoir été perdue.
À cause de cela, j'ai vu des endroits abandonnés il y a des années, transformés en ruine en quelques semaines.

Je parle des dérives de l’urbex dans deux pages :

 
Puis-je vous rejoindre en exploration ?

J’explorer seul ou, le plus souvent, avec mes compagnons traditionnels, mais c’est toujours « agréable » de rencontrer de nouvelles personnes. Envoyez-moi un message avec vos idées et je vous ferai savoir ce que j’en pense.
Par contre, je n’emmène pas les « étudiants » en cinéma ou en architecture en exploration.

 
Puis-je utiliser vos photos ?

Non.
Mes photos ne peuvent être copiées, imprimées, publiées, hébergées ou distribuées par quelque moyen que ce soit sans autorisation écrite explicite. Vous pouvez me contacter ici.
Aussi, vous ne pouvez utiliser pas les textes de ce site web sans autorisation.

Pour plus d’infos, consultez cette page.

 
L'exploration urbain est-elle une activité légale ?

Oui & non.
Tout dépend du lieu visité ainsi que la manière dont vous entrez dans cet endroit. Mais en règle générale, l’urbex peut avoir des conséquences judiciaires.

Pour plus d’infos, consultez cette page.

 
Quelle est la recette du totjespap ?

Question essentielle, merci de l’avoir posée.
Tout ce qu’il faut savoir se trouve ici.



Si vous vous posez encore d’autres questions, voyez un psychologue.
Je ne peux pas plus pour vous.

FAQ pour les connards

Pour les plus cons d’entre vous, je vais aussi vous livrer une « FAQ spéciale connards ».
Parce qu’il faut contenter tout le monde, je vais donc essayer de mettre au niveau des pires crapules de l’urbex.
Ces questions-réponses sont uniquement réservées à ceux qui gangrènent l’exploration urbaine.
Pour les autres, passez votre chemin.


Qu’est-ce que le respect ?

Aucune idée mais ça ne doit servir à rien.
Parmi tant d’autres, au Château Cinderella, un petit exemple.

 
Puis-je apposer partout dans le spot mon propre nom, le nom de mon site web, groupe Facebook ou collectif à la con ?

Évidemment !
Le but est que tous les autres explorateurs sachent que vous êtes venu dans ce lieu. Vous êtes bien entendu totalement inconnu mais qu’importe.
Et quant à la dégradation du lieu encourue, on s’en fout.

 
Puis-je changer le nom des spots que je visite ?

C’est même conseillé.
Ainsi, vous pouvez donner aux imbéciles l’impression que vous ne faites que des lieux exclusifs.

 
Un spot est fermé. Que faire ?

Deux possibilités :

  • Soit vous défoncez vous-même l’accès.
  • Soit vous le faites faire par quelqu’un d’autre. C’est plus vicieux et subtil et vous éviterez ainsi d’éventuels problèmes.
    Pour se faire, postez une photo de l’accès fermé et laisser suffisamment d’indices pour révéler l’adresse, tout en vous apitoyant sur ce beau spot fermé.

Dans tous les cas, si le propriétaire ne voulait pas voir son bien dégradé, il n’avait qu’à le laisser ouvert.

 
Comment augmenter de manière artificielle mon nombre de spots visités ?

Très simple : visitez des lieux qui ne sont pas abandonnés et vendez-les comme spot urbex.
Si vous avez un minimum d’honnêteté, avouez à demi-mot que le lieu n’est abandonné qu’à 20% (chiffre à modifier à votre convenance).
Autre possibilité : photographiez un abribus vandalisé, un camping, une plaque d’égout ou un véhicule stationné.

 
Comment avoir plein de fans et de likes sur les réseaux sociaux ?
  • Soyez faux-cul.
    Flattez vos contacts, dites-leur ce qu’ils ont envie d’entendre et vos chiffres d’abonnés exploseront. Mettre des likes partout et tout commenter (sans penser ce que vous écrivez) est aussi efficace. De préférence, visez le sexe opposé au votre.
  • Racolez !
    Faites des selfies à moitié à poil dans les lieux abandonnés en faisant attention à un point : vous devez absolument occuper tout le cadre et moins on voit le spot, mieux c’est.
 
J’ai deux neurones mais je veux paraître intelligent. Que puis-je faire ?
  • Créez une FAQ.
  • Accompagnez vos photos d’une citation glanée au hasard (et sans rapport avec la photo, c’est encore mieux) ou tout autre réflexion pseudo-philosophique. J'en parle ici.
 
Comment donner l’illusion que vous êtes soucieux de l’avenir de l’urbex et des spots ?

Soyez le Chevalier Blanc de l’urbex !
Offusquez-vous bien fort des dérives de l’exploration urbaine et donnez moult conseils pour éviter ces dérives. Bien entendu, ne respectez aucune de ces règles.

 
Puis-je modifier à outrance un lieu abandonné (agencement des meubles, tags de merde, décoration, etc.) ?

Évidement !
C’est votre lieu, vous en faites ce que bon vous semble.
Si vous voulez passer 3 heures à tout ranger pour donner l’illusion que vous tenez une exclu, allez-y !
Et si cela ennuie les autres explorateurs, ils n’avaient qu’à venir avant vous.

 
Puis-je emporter des objets provenant d’un lieu abandonné ?

Évidement !
C’est votre lieu, vous en faites ce que bon vous semble.
Pour gagner un peu d’argent, vous pouvez aussi revendre ces objets. Aucune inquiétude, le recel n’est pas puni par la Loi.

 
Comment puis-je empêcher les autres urbexeurs de visiter MES spots ?

Plusieurs techniques de FDP sont disponibles :

  • Essayer de contacter le propriétaire pour qu’il sécurise son bien.
  • Dégrader le lieu pour forcer le propriétaire à sécuriser son bien.
  • Dénoncer les autres urbexeurs.
  • Le faire cramer.
  • Annoncer sur les réseaux sociaux que le spot est mort (alors que c’est faux).
 
Nuire à mes concurrents est mon leitmotiv. Que faire pour être le pire des FDP ?

Saccager un lieu et écrivez le nom de vos ennemis à la craie ou au doigt dans la poussière.
Acte hautement courageux.

 
Puis-je explorer de nuit avec lampe de poche et photos au flash ? En toute discrétion ?

Oui. Bien-sûr. C’est logique.
N’oubliez pas de gueuler aussi.

 
Quel est l’emplacement idéal pour garer ma voiture lors d’une exploration ?

Devant, ou si possible, dans le spot.
Veillez tout de même à laisser votre voiture bien visible. Laisser les phares allumés augmentera votre visibilité.

 
Explorer avec des enfants ou des grands-parents est-il conseillé ?

OUI !!
Dans le meilleur des cas, un enfant mourra d’une chute et évitera ainsi que passer sa vie avec des parents débiles.
Quant aux grands-parents, une fin de vie prématurée peut accélérer le jackpot de l’héritage.

 
Puis-je donner des conseils aux autres urbexeurs ?

Moi, oui. Vous, non.
Je suis l’élite de l’urbex, vous non.
Donc, taisez-vous & écoutez-moi.



Si vous vous sentez visé par cette dernière FAQ, posez-vous les bonnes questions (si vous en êtes capable).


Commentaires

Pas encore de commentaire • No comment yet
Soyez le premier & devenez quelqu’un de bien • Be the first & become a good person

2500