Fonderie Giot

22
mars 2009

Fondée en 1862, la Fonderie Léonard Giot est initialement spécialisée dans la chaudronnerie du cuivre, puis se tourne progressivement vers le travail de la fonte, d’aciers et d’aciers spéciaux (au chrome et manganèse). Toutes les étapes nécessaires à la fabrication des métaux étaient rassemblées sur ce site.
Progressivement, une partie du site connaitra de nouvelles affections avec, par exemple, une usine de construction automobile, une société active dans le domaine de l’électricité ou encore un centre de distribution brassicole.

La fonderie cessera toute activité en 1978, tandis que le centre de distribution brassicole cessera d’exister en 2000. Depuis, le site a été abandonné tel quel.
En 2004, les autorités s’intéressent au site pour enfin le dépolluer. Ce qui signifie malheureusement que tous les bâtiments seront bientôt démolis. Seule une partie de la façade devrait être conservé.

Photos

Fonderie Giot

La belle façade de la fonderie, donnant sur la rue de Châtelet.

Fonderie Giot

Guidé par les gosses du coin, je me risque à pénétrer dans la Fonderie Giot.

Fonderie Giot

Ce terrain est facilement accessible, les maisons à l’arrière-plan sont habitées.

Fonderie Giot

Sur le terrain vague, on retrouve (entre les déchets et les crasses) des tubes en aciers. Probablement des sondages mesurant la pollution des sols.

Fonderie Giot

La « Tour Noire », rue de la Fonderie.

Fonderie Giot

Le fait que ces murs soient encore debout tient du miracle.

Fonderie Giot

A l’intérieur de la « Tour Noire », avec au fond ce qui était autrefois un ascenseur.

Fonderie Giot

 

Fonderie Giot

 

Fonderie Giot

A travers un mur éventré. Ayant l’intention d’y pénétrer, les gamins me l’ont fortement déconseillé.

Fonderie Giot

 

Fonderie Giot

Les maisons abandonnées de la rue de Châtelet.

Fonderie Giot

Un vieux luminaire des années 50 posée sur une maison au pied de la « Tour Noire ».

Fonderie Giot

Terrain de jeux improvisé dans la rue de la Fonderie. Derrière le mur, des tonnes de déchets. Fin de visite.



Page connexe

Commentaires

Pas encore de commentaire.
No comment yet.

2500