Grand Large de Péronnes

2
mai 2010

Perdu entre Tournai et la frontière française, ce site est malheureusement menacé par un projet quelque peu mégalo du Prince Michel de Ligne. Cet auguste personnage a en effet pour dessein (depuis 2007) de construire ici un gigantesque centre de loisirs regroupant snow-park, anneau de ski de fond, anneau de glace, skate-park, anneau de roller, free-fall-wind-tunnel (simulateur de chute libre), parc aquatique, parcours kayak-rafting, wake-park outdoor, club de glisse pour enfants, golf, centre équestre, terrains de sport (courts de tennis), aire de jeux, halte pour bateaux, activités de pêche, circuits de promenade, circuits équestres, VTT, découverte nature (où de ce qui devrait en rester...), maison du tourisme, salles de séminaire, auditorium, espace de rencontres, musée du sport, activités de remise en forme, centre de bien-être (SPA), cottage des cavaliers, cottage du Grand-Large, lake-houses, chalet des pêcheurs, cabanes en forêt, fun-village, cabanes sur pilotis, hôtel-restaurant et l’indispensable centre commercial. Rien que ça ! Réaliste le bonhomme.
Ce projet pharaonique a cependant été raboté par les autorités. Et comme le nouveau ministre de l’Aménagement du Territoire est l’Ecolo Philippe Henry, il y a bon espoir de voir ce « truc » finir dans les oubliettes de l’histoire.
Soit.

Le Grand Large est en fait un immense bassin de 45 ha servant à la régulation du niveau de l’eau entre l’Escaut et le canal Péronnes-Blaton-Nimy. Plus de 4 millions de m³ de terre ont été déplacé pour créer ce plan d’eau.
Le canal a été creusé dans les années 60 pour permettre l’acheminement de charbon venant du Borinage à destination de la France toute proche. Seules deux écluses seront nécessaires et ont été bâties près du confluent de l’Escaut. La n°1 rachète d’un coup un dénivelé de 12,5 mètres et la seconde, 6 mètres. Ce canal moderne remplace le vieillissant canal Antoing-PommerœulNote1, creusé au XIXe siècle.
Très vite, des activités nautiques viendront se greffer sur les berges du bassin, en remplacement des anciens chantiers de construction navale. Et on l’on retrouve aussi de nombreuses promenades aux alentours, dont une section du RAVeLNote2.

Je vous convie donc à visionner ces quelques clichés sur le Grand Large et ses écluses.
La visite fut agréable, avec le passage de quatre bateaux de plaisance, dont un s’appelant « Tartine » !
Pour finir, merci à Cédric pour son aide technique.

Grand Large de Péronnes

La journée commence bien ! Je suis accueilli à Péronnes par une belle ondée, vite remplacée par un ciel plus serein.

Grand Large de Péronnes

Attenant à l’écluse n°2, un bâtiment abritant ce que je pense être deux turbines de belle taille.

Grand Large de Péronnes

Le portique aval de Péronnes 2, dans le plus pur style des années 60.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

L’espace qui devrait être massacré par le projet du Prince de Ligne.

Grand Large de Péronnes

L’écluse n°2 avec en toile de fond le Grand Large et l’écluse n°1.

Grand Large de Péronnes

La passerelle supérieure de l’une des portes.

Grand Large de Péronnes

Un contrepoids de la porte. Les structures des portes ont été récemment repeintes.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Le canal, en aval, à quelques dizaines de mètres du confluent avec l’Escaut.

Grand Large de Péronnes

La différence du niveau d’eau entre le sas et le canal bien visible sur les parois de l’écluse.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

On ne passe pas. Feu rouge sur Péronnes 2.

Grand Large de Péronnes

Le Grand Large, paradis de la voile ou du jet-ski.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

L’impressionnante écluse n°1. Elle permet de racheter un dénivelé de 12,60 mètres.

Grand Large de Péronnes

Elle se trouve à 1500 mètres de la n°2. Ce sont les deux seules écluses du canal.

Grand Large de Péronnes

Le port de plaisance.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Vue sur le Grand Large. Peu de monde sur les berges ou sur l’eau.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

On trouve ici et là de jolies concrétions.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

La porte aval. Juste après, 12 mètres de vide.

Grand Large de Péronnes

La porte amont. Juste après, le canal s’étale paisiblement sur 40 km jusqu’à Nimy (région de Mons).

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Un ruisseau alimentant le canal. L’eau verdâtre a une odeur pas vraiment agréable.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

L’entrée du canal de décharge, utile en cas de crue.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Chemin d’accès au canal de décharge.

Grand Large de Péronnes

Un des trois moteurs des vannes du canal de décharge.

Grand Large de Péronnes

Construits à Boom (près d’Anvers) en 1960, ils ne doivent pas fonctionner très souvent.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Les paliers du canal de décharge. Ce genre de construction participe à la fragmentation écologique.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Au passage, un échassier au nom inconnu...

Grand Large de Péronnes

... et un bateau de plaisance. Il va bientôt emprunter l’écluse n°1.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Seule la mousse ose plonger dans les ténèbres de béton.

Grand Large de Péronnes

L’énorme porte aval de Péronnes 1 en train de se fermer.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Un capitaine sympa (mais fort en gueule) et sa petite famille.

Grand Large de Péronnes

Prochaine escale : le port de Péruwelz.

Grand Large de Péronnes

Les peintres n’ont pas bâclé le travail : tout a été repeint ! On ne sait même plus dire à quoi servait ce boîtier.

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

 

Grand Large de Péronnes

Bye bye.



Notes

  1. Canal visité ici.
  2. Explication de ce qu’est le RAVeL.

Commentaires • Comments

Zerom

Bonjour

Même si je n'ai pas tout aimé, il y a tout de même de jolies pépites dans vos clichés

En revanche pourquoi ne pas travailler en noir et blanc ? Certaines images s'y prétaient vraiment.

Merci pour ce bon moment !

Hello,

Merci pour votre commentaire.
Vous savez, je n'ai commencé ce hobby il n’y a que 3 ans. Je n’en suis donc encore qu’au début...
Mais c’est une bonne idée que vous avez là. Je vais tâcher de ne pas l’oublier
A la prochaine sur ces pages.

Cédric

Ce fût pour moi un grand plaisir d'assister un amoureux de la photographie. J'ai pu constater qu'il était agréable et paisible de se balader au grand large de Péronnes. Ce magnifique lac et cette végétation à perte de vue. Là bas, on y entend que la nature, les oiseaux chantaient, que demander de plus. J'ai pu y voir l'écluse en fonctionnement, et oui, on a eux de la chance, des bâteaux passaient pour aller vers la direction de Perwelz. C'est la première fois que je voyais cela ( et oui, j'habite pas très loins de là, mais je n'y allais pas souvent, à y remédier donc ). Au sujet du projet du prince de Ligne, je suis totalement contre et je pense qu'il ne doit pas y avoir que moi dans la régions. Massacrer un si beau endroit, alors qu'ils commencent à devenir de plus en plus rare, est d'une grande stupidité. Mais que voulez vous, lorsqu'on est plein de frique et que on veut se faire encore plus de frique, on a plus vraiment la place du soucis de la nature dans la tête.


2500